Voyager en famille : Nomade digital avec des enfants

Voyager en famille : Nomade digital avec des enfants

Rencontre avec une famille de nomade digital 

Dans le cadre de l’article très complet sur comment travailler en voyageant, on revient plus en profondeur, sur chaque moyen qui y a été évoqué. Ici on s’intéresse à la vie d’une nomade digital en famille.

On croit souvent que voyager avec des enfants, ou avoir une famille quand on travaille en voyageant n’est pas compatible. Calorine, 31 ans, mariée à Maxime et maman de deux petites filles de 6 et 8 ans nous prouve le contraire.

De son métier de joaillière, elle a entamé une reconversion professionnelle en rédaction web SEO, pour vivre son rêve de devenir nomade digital. Avec 2 blogs à gérer, l’éducation autonome de ses filles, Caroline nous livre des conseils de vraie pro, à lire de toute urgence. 

  1. C’est quoi être nomade digital ?
  2. Comment on fait pour être nomade digital
  3. Pourquoi vouloir être nomade digital 
  4. Être nomade digital en famille 
  5. Quel métier exercer pour être nomade digital ?
  6. Qu’est-ce qui fait qu’on veut être nomade digital ?
  7. Devenir nomade digital en couple, obligation ?
  8. Quelle organisation avec les enfants ?
  9. Conseils pour être nomade digital
  10. Quelles sont les difficultés d’un nomade digital ?
  11. Communauté de nomade digital 
  12. Leurs projets de famille en tant que famille nomade

Alors pour moi, le nomadisme digital, c’est avant tout un mode de vie comme je l’explique dans cet article, sur mon blog.

Mais dans les grandes lignes, la plupart des gens s’accordent à dire que les digital nomads sont des personnes qui peuvent travailler depuis n’importe où dans le monde, grâce à un ordinateur et une connexion internet.

Généralement, ce sont des free-lance, des blogueurs, des coachs dont l’activité se fait majoritairement en ligne (graphiste, webdesigner, développeur de site web, etc.)

Mon mari et moi avons pris la décision cette année de devenir digital nomade d’ici début 2020.

Comme nos métiers ne s’y prêtent pas forcément (lui est scaphandrier), nous devions donc trouver en premier, une activité adaptée à ce nouveau mode de vie. Je continue la joaillerie en parallèle avec mon premier blog objectif-bijoux.com, dédié essentiellement au débutant.

Ensuite, nous avons quelques dettes à rembourser avant de partir, et nous voulons également mettre de l’argent de côté pour les imprévus en cours de route.

Pour l’instant, nous nous concentrons sur ces deux points. Cependant, en 2019, nous nous pencherons aussi sur les méthodes éducatives pour les filles, les assurances, les visas, les logements dans les deux premiers pays que nous allons visiter, etc.

Ah oui ! Un dernier point, mais non le moindre, je souhaite obtenir ma nationalité canadienne avant de partir (je suis Française expatriée au Québec depuis 11 ans). En effet, il se peut que finalement, notre nouveau mode de vie ne nous convienne pas. Je veux donc avoir la possibilité de revenir ici facilement.

En début d’année, nous avons passé six semaines en Nouvelle-Calédonie. Ce voyage nous a énormément confrontés à ce que nous voulions réellement faire de nos vies. La première évidence a été que nous ne voulions plus vivre au Québec.

Nous ne sommes pas de grands adeptes des sports d’hiver. Notre trip à nous, c’est la plongée, ainsi que les sports nautiques. Du coup, l’hiver est assez long…

Cependant, choisir un nouveau pays de résidence me faisait un peu peur. J’ai réalisé que je n’étais pas prête à me fixer dans un endroit. Après quelques recherches sur le web, je suis tombée sur des blogs de familles digital nomad.

C’est là que j’ai compris que finalement, nous n’étions pas obligés de faire un choix.

Heureusement, quand j’en ai parlé avec Maxime, il a tout de suite approuvé le projet. On peut dire qu’on est sur la même longueur d’onde. 😊

Je pense que oui. Je suis des blogueurs qui ont adopté ce mode de vie en famille il y a plusieurs années et qui ne reviendraient en arrière pour rien au monde.

famille de nomade digital

Cependant, pour que ce genre d’aventure puisse durer sur le long terme, il faut prendre son temps. Il ne s’agit pas de changer de pays toutes les semaines. Sans quoi, on risque de vite s’essouffler.

De notre côté, nous envisageons de rester environ 3 mois dans chaque pays.

Depuis le mois de mai, je suis une formation pour devenir rédactrice web SEO. En gros, cela consiste à rédiger du contenu web (articles de blog, fiches produits, communiqués, etc.) optimisé pour les moteurs de recherches.redaction web SEO digotal nomad

Il existe plusieurs formations dans ce domaine. Pour ma part, j’ai décidé de suivre la formation de Lucie Rondelet, que je trouve très complète. Grâce à elle, j’ai déjà pu trouver des clients en tant que free-lance, alors que je n’ai pas encore atteins le dernier module de la formation.

 

Je dirais que notre principale motivation, c’est de pouvoir passer plus de temps ensemble. En tout cas, c’est ce qui nous a poussés à vouloir changer de vie et être nomade digital en famille.

En effet, ces dernières années, mon entreprise de joaillerie m’a pris beaucoup de temps, et je n’étais pas toujours pleinement disponible pour les filles.

nomade digital en famille voyager avec des enfants

 

De son côté, Maxime s’absente régulièrement pour des contrats un peu partout au Québec, en Ontario et dans d’autres provinces canadiennes. Donc, entre mai et décembre, on ne le voit pas beaucoup.

 

Le voyage de cette année nous a fait prendre conscience à quel point les moments en famille sont importants. Alors il est évident que ce ne sera pas toujours facile, mais si nous ne tentons pas l’expérience, il est certain que nous aurons des regrets.

 

Effectivement, je pense qu’il est indispensable que les deux personnes soient sur la même longueur d’onde. Si l’un a besoin d’aventure et de liberté, et l’autre de stabilité, il y a peu de chances pour que cela fonctionne.

Après, on peut très bien partir seul. C’est le cas de beaucoup de nomades digitaux.

Pour nous, il est clair que nous ferons l’instruction en famille. Cependant, nous n’avons pas encore décidé quelle forme celle-ci prendra.

voyager avec des enfants

Je sais que les cours à distance sont possibles grâce au CNED notamment, mais d’un autre côté, j’ai envie d’essayer l’apprentissage autonome.

Dans ce cas, il s’agit de laisser la liberté à l’enfant de faire des apprentissages en fonction de ses intérêts. Ce mode d’éducation respecte le rythme de chacun, en étant focalisé sur le bien-être de l’enfant. 

Par contre, cela demande un gros lâcher-prise d’être nomade digital en famille. 😉

En fait, nous avons toujours été attirés par les pédagogies alternatives. Actuellement, les filles fréquentent une école alternative dans laquelle elles font des apprentissages par projets.

Cela leur plaît beaucoup. Au Québec, les écoles alternatives, du style, Montessori ou Steiner, pour ne citer que les plus connues, sont publiques et donc gratuites. Cela fait une grosse différence avec la France où ces écoles sont privées et payantes.

⇒ Pour en savoir plus sur les écoles alternatives au Québec, CLIQUEZ ICI

⇒ Pour comprendre ce qu’est l’éducation autonome, CLIQUEZ ICI

De bien réfléchir et de ne pas se lancer sur un coup de tête. Je ne pense pas que ce soit un mode de vie qui convienne à tout le monde. D’un autre côté, si cela vous parle vraiment, faites-le. Il vaut mieux se tromper plutôt que d’avoir des regrets.

Je sais, mes conseils sont contradictoires 😃

Pour savoir si cela peut vous convenir, je vous conseille de bien vous informer. Pour cela, vous pouvez visiter les blogs Planet Nomad et Famille Nomade Digitale. J’aime aussi beaucoup le podcast Nomade Digital. Des sources riches et complètes pour être nomade digital en famille

Sinon, je vous invite également à suivre nos avancées dans cette transition de vie en suivant mon blog Devenir Nomade Digital.

Je dirais que c’est l’organisation et la gestion du temps. En effet, il faut pouvoir gérer les contrats, l’instruction en famille, mais également les déménagements dans un nouveau pays tous les trois mois.

J’ai décidé d’exercer en tant que free-lance. En effet, cela fait déjà plusieurs années que je travaille à mon compte, et je me vois mal revenir au salariat, même si c’est en télétravail.

Je sais qu’il existe des organismes qui proposent de partir en communauté de nomades digitaux, et qui s’occupent de tout le côté logistique.

C’est un peu plus cher que lorsque l’on s’occupe soi-même des démarches, mais cela permet d’avoir lesprit plus libre. Le seul que je connaisse est WiFi Tribe, mais il en existe d’autres.

Sinon, il y a le site Nomadlist qui est une base de données collective dans laquelle on peut retrouver beaucoup d’informations pertinentes sur des centaines de villes.

nomade digital en famille

 

Pour l’instant, nous envisageons de faire un tour d’Asie en commençant par le Viêtnam et le Laos. Puis, au terme de celui-ci, si l’aventure nous plaît toujours, nous poursuivrons vers un tour d’Europe.

 

 

 

Il n’y a pas vraiment d’excuses, comme on vient de le voir, pour mener une vie en accord avec ses aspirations, que l’on soit seul, en couple ou en famille .

Voir ici pour savoir COMMENT DEVENIR NOMADE DIGITAL, avec l’interview de The wanderingfreelancers

Quand on est une famille, il suffit de bien se renseigner pour l’éducation des enfants, de nombreux organismes existent aujourd’hui. Être plus libre au travail et mener la vie que l’on souhaite est accessible à chacun. Il faut juste se poser les bonnes questions et… agir !

Le secret pour mener la vie de ses rêves réside dans l’action. On ne peut pas se contenter de dire qu’on aimerait vivre telle ou telle vie, sans s’en donner les moyens. Beaucoup de personnes trouvent leur équilibre, tant professionnel que personnel, en adaptant leur mode de vie, pour être libres.

Ce sentiment de liberté vaut tout l’or du monde comme on dit. Car la seule chose qui ne s’achète pas dans le monde, malheureusement ce n’est pas la liberté, mais le temps. Le temps file à toute allure, nous rappelant qu’on a qu’une seule vie, une seule chance de la vivre, alors pourquoi la passer à être celui que la société, notre famille ou nos amis voudraient que l’on soit ?

N’hésitez pas à laisser un message en commentaire ou poser vos questions à Caroline, ou nous, on y répondra avec plaisir, même si ça ouvre le débat ^^

 

Bon vent les vagabonds

couple-heureux-voyage-avion-vacances

Lucie&Johann-Grainedevagabonds-

 

Ça vous a plu, partager l'article
  •  
  • 42
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    43
    Partages

2 Replies to “Voyager en famille : Nomade digital avec des enfants”

  1. Caroline R. dit :

    Merci à vous deux pour cette interview 🙂

    1. Lucie&Johann -Grainedevagabonds- dit :

      C’était un plaisir de te donner la parole et d’apprendre de ton chemin de vie. Merci à toi pour ta disponibilité. On se fait un article bilan dans un an ^^

Vous aimez ? N'hésitez pas à nous laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :